• Premier cru

    Nuits-Saint-Georges aux Boudots 2013


    • Dégustation

    • Garde

    • Élevage

    • Vinification

    • Vignes

    • Situation
    • Un vin très typique de l'appellation ... Vosne Romanée : rondeur, enveloppe charnue, structure discrète mais efficace. Sa grande maturité et son équilibre offre un démenti à la réputation d'austérité des Nuits.

    • La garde est bonne mais ce vin se montre sous son meilleur jour en début d'évolution : le fruit est là, généreux, et n'a pas pour contrepartie l'agressivité que l'on peut parfois ressentir sur d'autres appellations.

    • L'évolution est harmonieuse et plutôt précoce. En fût, c'est un vin qui montre le millésime sous son meilleur jour. Il supporte par ailleurs bien le fût neuf, en particulier le Tronçais, au grain fin, qui lui apporte de la droiture. Une proportion de fûts plus anciens reste cependant nécessaire pour ne pas ajouter trop d'arômes sucrés à ceux du vin.

    • Des raisins toujours bien mûrs qui donnent des vins ronds et pleins. Leur concentration fait que peu d'interventions au-delà de ce qui est couramment pratiqué au domaine sont nécessaires. Depuis 2012, un essai de vinification avec une faible proportion de raisins entiers (10 à 15 %) est mené pour renforcer la finale du vin.

    • La vigne commence à être assez âgée puisqu'elle a été plantée pour moitié au début des années 50 et pour l'autre moitié au milieu des années 60. Les raisins sont à très petits grains, concentrés. Ils mûrissent très bien et résistent à la pourriture les années où elle se manifeste.

    • Où quand Vosne exerce son influence au-delà de ses frontières : le Nuits Boudots est en effet l'appellation la plus au nord de Nuits St Georges et voisine avec le Vosne Malconsorts. Idéalement située en partie inférieure du coteau (la plus noble) et orientée vers l'est, cette appellation bénéficie d'un sol assez fragmenté et à la profondeur moyenne. Notre parcelle fait environ un hectare. Sur le haut, la pente est assez forte et a nécessité une protection contre le ravinement.